19:36 - 12 °C

Le jardin Exotique de Monaco

62, Bd du Jardin Exotique


Voir sur le plan de Monaco

Le Jardin Exotique

Jardin Exotique

Le Jardin Exotique de Monaco a su rester unique en son genre depuis son ouverture au public en 1933. II rassemble en plein air, dans un cadre prestigieux, une grande variété de plantes dites « succulentes ». Les plantes succulentes sont des végétaux ayant développé plusieurs adaptations à des climats secs, dont la plus spectaculaire est celle de posséder un organe (feuille, tige) hypertrophié stockant des réserves d’eau. Les cactées (ou cactus) constituent la famille la plus représentative de cet ensemble. Elle se singularise par l’absence de feuilles remplacées par des épines.

Les végétaux acclimatés dans ce Jardin sont originaires de plusieurs zones sèches lointaines (d’où le terme d’exotiques) ; sud-ouest des Etats-Unis, Mexique, Amérique centrale et du sud pour les actées et les agaves ; Afrique du sud, orientale et péninsule arabique pour les autres succulentes. Malgré leurs formes extravagantes, ce sont des plantes à part entière produisant régulièrement des fleurs afin de se reproduire.

Les floraisons s’échelonnent pratiquement toute l’année en fonction du lieu d’origine de chaque espèce : hiver pour les Aloe et les Crassula africains, printemps et été pour la plupart des cactées.
Contrairement à une idée largement répandue seule une petite partie des cactus fleurit de nuit. Nombreux sont ceux qui produisent de grandes fleurs colorées et diurnes.

La Grotte de l’observatoire

A la base de la falaise du Jardin Exotique (dite « de l’observatoire en raison de la présence ancienne d’un petit observatoire astronomique), à 100m d’altitude, s’ouvre une cavité souterraine aménagée pour les visites.

La roche calcaire, creusée par l’eau chargée de gaz carbonique, est parsemée de cavernes ornées de concrétions aux noms évocateurs : stalactites, stalagmites, draperies, colonnes, spaghetti.. La visite de la grotte, comprise dans le billet d’entrée au Jardin Exotique, est quidée par des spécialistes. Elle se déroule entre les cotes 98m et 40m (300 marches environ). La cavité s’enfonce pratiquement jusqu’au niveau de la mer et elle est parcourue régulièrement par des spéléologues locaux.

La présence d’hommes préhistoriques aux abords de cette grotte est attestée par les restes d’ossements des animaux qui constituaient leur nourriture. Ces vestiges témoignent également des variations climatiques qui se sont produites depuis 250 000 ans. Les collections du Musée d’Anthropologie préhistorique constituent un excellent complément à la visite de la Grotte.

Inscrivez-vous à la newsletter